lundi 10 novembre 2014

Apéro à la Vénitienne - Spritz et Cichetti




Le Rialto, la Place Saint-Marc, les boutiques de souvenirs, les restaurants trop chers pour touristes où les spaghettis ne sont même pas bonnes... c'est en partie Venise.

Mais si vous prenez le temps de vous perdre à peine quelques ruelles plus loin, vous êtes saisis par le charme d'un décor qui vous transporte dans un autre temps. Tout n'est que raffinement et poésie. Les ponts, les places, les façades, les petits détails sculptés, sont uniques et s'agencent parfaitement les uns aux autres dans un désordre ravissant. 

Vous l'aurez compris, Venise m'a eu!
Car Venise n'est pas la ville musée à laquelle je m'attendais. On s'y sent bien et la citadine que je suis a trouvé tous les repères dont elle avait besoin. Et l'un des fondamentaux citadins, c'est le petit bar sympa où prendre l'apéro après toute une journée de marche. 

A deux pas de la maison, dans le quartier de Santa Croce, nous sommes tombés sur le troquet idéal. Comprenant plus tard que c'est en fait le bar vénitien par excellence. L'Osteria da Filo propose un large choix de boissons, les clients consommant surtout du vin et si vous voulez être dans le coup (comme Belle-Maman), du Spritz! Une délicieuse boisson composée de Prosecco et de Campari (ou d'Apérol). Et parce que c'est mauvais de boire sans s'alimenter mais que, quand même, c'est cher de manger au restaurant dans cette ville, vous trouvez ici le compromis idéal, à savoir les délicieux cichetti... Ce sont des "bouchées" de différentes sortes et toujours de petite taille, dont les plus répandues sont les crostini (les moins chers, à partir d'1,20 euro/1,50 euros). Sur une tranche de baguette, une multitude de garnitures au choix : thon-olive-câpres, jambon-fromage-noix, gorgonzola-graines de courges, etc... Il existe aussi toutes sortes de beignets: de mozzarella, de morue, etc... 

van-en-vadrouille-osteria-da-filo-intérieur

Les osteria en proposent le midi et en début de soirée. Ça part très vite il ne faut donc pas arriver trop tard (entre 18h et 20h). Tous ne sont pas de même qualité mais ceux de l'Osteria da Filo étaient toujours bons et recherchés. 

Autre point très agréable de da Filo: aucun touriste, seulement de jeunes trentenaires vénitiens. 

van-en-vadrouille-crostini-osteria-da-filo


van-en-vadrouille-osteria-da-filo-calle-del-tentor-Venise


Dans un autre quartier (tout près de l'Académie), autre coup de coeur Osteria: Alsquero. Faisant face à un atelier de réparation de gondoles, lui non plus ne désemplit pas. La clientèle est plus touristique. 


van-en-vadrouille-fondamenta-nani-Venise-gondoles

van-en-vadrouille-venise-osteria-alsquero-intérieur

van-en-vadrouille-venise-osteria-alsquero-vitrine-cichetti

van-en-vadrouille-osteria-alsquero-venise-crostini


van-en-vadrouille-venise-osteria-alsquero-cichetti-crostini

Un des crostini sur cette assiette (le plus bas) est garni d'une spécialité vénitienne: les sardines à la vénitienne (ce sont en fait des sardines recouvertes d'un mélange d'oignons, de raisins et de pignons, un peu sucré et très doux). 

Nous en avons trouvé deux par hasard en deux jours, cela laisse imaginer le potentiel de cette ville!


Osteria da Filo : Calle del Tentor - Santa Croce 1539 - 30135 Venezia (Campo San Giacomo)
Concert tous les mercredis soirs. 
Boissons alcoolisées environ 2/2,50€.
Crostini: 1,50€/pièce

Osteria Alsquero : Fondamenta Nani - 30123 Venezia
Prosecco 2,50€
Crostini 1,20€


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...